Free Access

Tableau 3

Mots nouveaux

Mot Commentaire de Vaugelas Frantext Dictionnaires

Usage avant 1647 Usage 1649-1699
Insidieux (p. 39-40) « C’est vn mot purement Latin, que M. de Malherbe a tasché de faire François : car il est le premier, que ie sçache, qui en ayt vsé. Ie voudrois bien qu’il fust suiuy, parce que nous n’auons point de mot qui signifie celuy-là, outre qu’il est beau & doux à l’oreille, ce qui me fait augurer qu’il se pourra establir. » 0 0 « Insidieux » ne se trouve pas chez Estienne, mais il est inclus chez Nicot et Cotgrave sans commentaire. Les trois dictionnaires monolingues font mention des limitations dans son usage : Richelet maintient qu’« il n’est pas reçu », Furetière qualifie le terme de « vieux mot escorché du Latin » et l’Académie note qu’il n’a d’usage « que dans le style soustenu, & dans la poësie ».
Sécurité (p. 43-44) « [...] Ie preuois que ce mot sera vn jour fort en vsage, à cause qu’il exprime bien cette confiance asseurée, que nous ne sçaurions exprimer en vn mot, que par celuy-là. Ie l’ay desia oüy dire, mesme à des femmes de la Cour. Ie ne voudrois pourtant pas en vser encore sans y apporter quelque adoucissement, comme pour vser de ce mot, ou quelque autre semblable [...] » 13
Les exemples sont tous du XVIe siècle ; Le Violier des histoires rommaines moralisées, 1521 : 1 ; Calvin 1560 : 4 ; Montaigne 1592 : 8.
11
1660-1669 : 1 ; 1670-1679 : 6 ; 1690-1699 : 4.
Le mot ne se trouve ni dans Estienne ni dans Nicot, mais il apparaît sans commentaire dans Cotgrave. Richelet note que Monsieur de la Chambre s’en est servi, mais que le mot n’est pas encore établi. Furetière et l’Académie, d’autre part, l’incluent sans commentaire.
Invectiver (p. 119-120) « Inuectiuer, pour faire des inuectiues, n’est pas du bel vsage, & il n’est pas permis de faire des verbes à sa fantaisie, tirez & formes des substantifs. Beaucoup de gens neantmoins se donnent cette authorité ; mais il n’y a que les verbes, que l’Vsage a receus, dont on se puisse seruir, sans qu’il y ayt en cela ny reigle, ny raison. » 7
1610-1619 : 2 ; 1620-1629 : 5.
2
Pascal 1662 ; Bayle 1686.
Cotgrave, Richelet, Furetière et l’Académie incluent tous ce verbe et seul Richelet fait un commentaire sur son usage en l’annotant d’une croix (« usage dans le stile simple, dans le comique, le burlesque, ou le satirique »).
Incendie (p. 126-127) « Du temps du Cardinal du Perron, & de M. Coeffeteau, ceux qui faisoient profession de bien escrire, n’eussent pas voulu vser de ce mot, on disoit tousjours embrasement ; mais aujourd’huy incendie s’est rendu familier, & les bons Escruiains se seruent indifferemment de l’vn & de l’autre. » 6
Camus 1615 : 1 ; 1630-1639 : 2 ; 1640-1647 : 3.
31 Cotgrave est le premier de nos lexicographes à inclure ce mot dans son dictionnaire. Richelet l’annote d’une étoile. Aucun des dictionnaires ne fait mention de la connotation d’un feu « mis à dessein » proposée par Vaugelas.
Conjoncture (p. 212-213) « Ce mot pour dire vne certaine rencontre bonne ou mauuaise dans les affaires, est tres-excellent, quoy que tres-nouueau, & pris des Italiens, qui l’appellent congiuntura. Il exprime merueilleusement bien ce qu’on luy fait signifier, de sorte qu’on n’a pas eu grand’ peine à le naturaliser. Ie me souuiens que du temps du Cardinal du Perron, & de M. de Malherbe, on le trouuoit desja beau, mais on n’osoit pas encore s’en seruir librement.’ 28
1er exemple dans Peiresc 1625 ; 1620-1629 : 2 (Peiresc) ; 1630-1639 : 19 (Peiresc : 18) ; 1640-1647 : 7.
257 Comme on pourrait s’y attendre, ce mot n’apparaît pas dans Estienne, Nicot et Cotgrave, mais il est inclus sans commentaire par Richelet, Furetière et l’Académie.
Féliciter (p. 213-214) « Depuis peu on se sert d’vn mot, qui auparauant estoit tenu à la Cour pour barbare, quoy que tres-commun en plusieurs Prouinces de France, qui est feliciter. Mais aujourd’huy nos meilleurs Escriuains en vsent, & tout le monde le dit, comme feliciter quelqu’vn de, &c. ie vous viens feliciter de &c. ou simplement, ie vous viens feliciter [...] » 40
Scève 1544 : 1 ; Peiresc 1625-1637 : 37 ; P. Corneille 1639 : 1 ; Rotrou 1647 : 1.
29
1648-1671 : 6 ;
1680-1689 : 7 ;
1690-1699 : 16.
Tous les dictionnaires à partir de Cotgrave incluent ce verbe.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.